Sommaire

    Objectifs et principes

    Objectif

    Au cours de sa scolarité à l’Ecole de Tous, l’enfant progresse de manière régulière et harmonieuse dans la prise de conscience de ses aptitudes et de ses aspirations en vue de faire ses choix et de construire son projet de vie avec lucidité et autonomie. Il vit, tout au long de ce parcours scolaire dans une communauté de respect mutuel et de coopération et dans le désir d’apprendre et d’agir.

    La pédagogie épanouit l’enfant à la fois en tant qu’individu et en relation avec son environnement social. Un futur adulte bien dans sa peau et dans sa société.

    Il acquiert des connaissances, intègre des savoirs et mobilise ceux-ci dans des compétences. De manière transversale, il développe ses capacités d’expression verbale, écrite et corporelle, d’intégration du temps (référence au passé, projection dans l’avenir, capacité de résistance à l’immédiateté, capacité de surseoir à l’acte), de gestion des conflits, d’élaboration et d’intégration de la règle, de maturation d’un jugement personnel.

    Au terme de son parcours dans l’Ecole de Tous, le jeune est : 1

    • un sujet épistémique (capable de penser par lui-même, maître de son jugement, capable de rationalité, cherchant la vérité)
    • un sujet éthico-politique (sachant agir dans le respect d’autrui, citoyen actif et solidaire)
    • un sujet singulier (épanoui et autonome dans la singularité de sa personnalité)

     

    Les trois principes

    La pédagogie de l’Ecole de Tous s’appuie sur trois principes fondateurs.

    Le principe d’éducabilité
    En acceptant un enfant, l’école prend à son égard l’engagement et la responsabilité de le mener à l’émancipation dans la société. Cela demande, de la part de chaque membre de l’équipe pédagogique et éducative, le désir et la volonté de voir chaque enfant s’épanouir et la bienveillance dans la relation quotidienne avec l’enfant.

    Le principe d’égalité des acquis de base
    L’équipe pédagogique et éducative met tout en œuvre afin que tout enfant possède les acquis de base au terme d’un parcours scolaire, et, pour atteindre cet objectif, accepte et recommande un traitement différencié et adapté à chacun. Ce principe d’égalité des acquis ne s’applique pas aux enfants à besoins spécifiques.

    Le principe d’excellence
    Au-delà des acquis de base, l’école amène chaque enfant au meilleur de lui-même.

     

    Notes:

    1. Prairat Eric, La sanction, petites méditations à l’usage des éducateurs, l’Harmattan, 1997, p.76,77

    Chacun peut nous aider.